Déc 152011
 

Bien que la plupart des équipements réseau gigabit puissent accepter un MTU allant jusqu’à 9000, il est réglé par défaut à 1500. Ceci parce que l’IETF n’a jamais rien standardisé au-dessus de 1500.

Ainsi, les paquets dont la taille dépasse les 1500 octets sont appelés « Jumbo frames ».

Mais comme il n’y a pas de standard, chaque équipement (carte réseau, switch, routeur…) accepte une MTU maximum différente qui n’est pas forcément 9000.

Nous allons donc devoir tâtonner pour trouver le dénominateur commun et ainsi optimiser le réseau entre tous les équipements.

 

Première étape :

Il faut trouver la MTU maximum sur chaque ordinateur en utilisant ifconfig et en partant de 9000. Si on obtient un message d’erreur, on réessaye avec une MTU de 8000, et ainsi de suite jusqu’à ce que le message d’erreur ne s’affiche plus. On peut ensuite affiner.
Par exemple (la carte réseau est eth0)  :

$ sudo ifconfig eth0 mtu 9000 
SIOCSIFMTU: Invalid argument 
$ sudo ifconfig eth0 mtu 8000 
SIOCSIFMTU: Invalid argument 
$ sudo ifconfig eth0 mtu 7000

$ sudo ifconfig eth0 mtu 7500
SIOCSIFMTU: Invalid argument
$ sudo ifconfig eth0 mtu 7300
SIOCSIFMTU: Invalid argument
$ sudo ifconfig eth0 mtu 7200

Il faut ensuite recommencer cette procédure sur chaque machine et ainsi déterminer la MTU maximum pour chacune d’entre-elles.

 

Deuxième étape :

Nous allons ensuite régler chaque machine sur la MTU maximum le plus petit trouvé lors de la première étape.

Par exemple, si nous avons trouvé 7200 sur un PC et 7000 sur l’autre, on règle la MTU à 7000 sur les deux machines :

$ sudo ifconfig eth0 mtu 7000

Il faut maintenant s’assurer que le(s) switch(es) sont compatibles avec cette MTU en essayant de pinger chaque machine entre-elle.

Par exemple, si les deux PC ont pour adresse IP 192.168.1.23 et 192.168.1.41, on exécute sur la première machine :

$ ping -s [MTU-28] -M do 192.168.1.41

(28 = entête du ping de 8 octets + entête de la pile TCP/IP de 20 octets)

S’il y a des réponses, le test est concluant, sinon cela veut dire qu’un des équipements de la chaîne ne supporte pas la MTU choisie (switches, routeurs). Il faut alors recommencer cette deuxième étape depuis le début, avec une MTU plus faible.

 

Troisième étape :

Il faut paramétrer KNetworkManager pour que la MTU choisie soit appliquée systématiquement.

Pour cela il faut aller dans la Configuration du système, rubrique Réseau et connectivité, puis icône Configuration de réseau.

Dans Connexions réseau, choisir Wired (connexions filaires), sélectionner la connexion réseau puis cliquer sur le bouton « Modifier… ».

Dans l’onglet Ethernet, régler la MTU à la valeur testée et approuvée, puis cliquer sur le bouton « Ok », et fermer l’interface de configuration.

Recommencer cette étape sur les autres machines.

 

Source : http://brainwreckedtech.wordpress.com/2009/05/20/howto-optimize-gigabit-networking-in-linux/

Déc 072011
 

Ou comment résoudre le message d’erreur lorsque vous démarrez un ordinateur Windows 7 ou Windows Vista après avoir modifié le mode SATA du lecteur de démarrage : « STOP 0x0000007B INACCESSABLE_BOOT_DEVICE »

La solution et les explications sont sur le site de Microsoft.

Soupe miso

 Soupe miso  Posted by on 06/12/2011 at 22:21  Miam, Salé
Déc 062011
 

Ingrédients pour 5 litres de soupe :

  • 3,5 litres d’eau
  • 300 ml de saké
  • 7 cuillères à café de dashi
  • 7 cuillères à café de pâte de soja
  • 6 shiitake
  • 1/2 chou chinois (environ 1 kg)
  • 200 g de tofu frais
  • 400 g de poisson
  • 400 g de udon (2 sachets)

Préparation :

  • Verser l’eau dans une marmite, ajouter le dashi, la pâte de soja, le saké.
  • Faire chauffer couvert et à feu vif.
  • Rincer les shiitake et les couper en petits morceaux, les mettre dans la marmite.
  • Couper le chou chinois en deux dans le sens de la longueur, puis en lamelles.
  • Mettre les lamelles de choux par-dessus les shiitake, sans mélanger.
  • Couvrir, attendre l’ébullition.
  • Couper le tofu en dés plutôt fin (ça gonfle beaucoup).
  • Mettre les dés de tofu dans la marmite.
  • Mélanger, couvrir.
  • Couper le poisson en dés.
  • Lorsque le chou commence à être cuit et le tofu gonflé, ajouter les dés de poisson.
  • Mélanger, couvrir.
  • Couper chaque bloc de udon en quatre.
  • Une fois que le poisson est cuit, ajouter les udon.
  • Couvrir et laisser boullir encore 10 minutes.
  • Éteindre le feu, et laisser cuire une dizaine de minutes supplémentaires.

 

 

Déc 042011
 

Ingrédients pour 8 onigiri :

  • 2 cup de riz rond
  • 1 feuille de nori
  • 6 cuillers à soupe de mizkan
  • 120 g de thon (poids égoutté)
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 cuiller à soupe de citron
  • 20 cl d’huile
  • sel
  • poivre

Préparation du riz (comme pour les sushi / maki) :

  • Faire cuire le riz.
  • Une fois le riz cuit, bien mélanger avec le mizkan.
  • Laisser le riz refroidir (couvert avec un torchon).

Préparation de la garniture :

  • Faire la mayonnaise avec le jaune d’oeuf, le poivre, le sel et l’huile.
  • Rajouter le citron à la fin.
  • Bien mélanger la mayonnaise au citron avec le thon émietté.

Façonnage des onigiri :

  • Découper la feuille de nori en 8 bandes.
  • Mettre une « galette » de riz assez fine dans la main.
  • Ajouter environ une cuiller à soupe de garniture au centre.
  • Mettre une autre « galette » de riz par-dessus.
  • Compacter avec l’autre main pour jointer autour de la garniture.
  • Donner une forme de triangle à cet ensemble, en le faisant tourner plusieurs fois à 120°.
  • Une fois le onigiri bien formé, ajouter la bande de nori.

 

Sep 262011
 

Les installations mises en place à cet effet restent à la merci du moindre problème. Le typhon qui a frappé le Japon du 20 au 22 septembre et qui est passé à la verticale de la centrale a obligé les techniciens à suspendre plusieurs opérations. Il a même provoqué une élévation importante des niveaux de radiations : 1,38 microsievert par heure a été observé à Tokyo. Et l’ensemble du site reste à la merci d’un puissant séisme et d’un tsunami.

Article sur Le Monde

Quatre-quarts

 Quatre-quarts  Posted by on 03/09/2011 at 16:55  Miam, Sucré
Sep 032011
 

Ingrédients pour un moule à cakes :

  • 250g de sucre
  • 4 oeufs (250g avec la coquille)
  • 300g de farine
  • 250g de beurre ramolli
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Préparation :

  • Blanchir le sucre avec le beurre ramolli.
  • Séparer les blancs d’oeufs des jaunes.
  • Ajouter les jaunes d’oeufs et bien mélanger.
  • Ajouter la farine et la levure chimique.
  • Bien mélanger.
  • Monter les blancs d’oeufs et la pincée de sel en neige bien ferme.
  • Incorporer 1/4 des blancs afin de détendre l’appareil.
  • Incorporer le restant des blancs.
  • Verser dans un moule à cake et égaliser la surface.

Cuisson :

  • Préchauffer le four à 180°.
  • Cuire 1 heure environ.

 

Sep 032011
 

Ce site vous aidera à calculer la puissance nécessaire de l’alimentation en fonction des composants présents dans un PC: http://poloastucien.free.fr/alim_calcul.html.

Je rappelle qu’il vaut mieux viser la taille au dessus pour garder une marge de sécurité, notamment pour les périphériques USB non alimentés (clés USB, webcams, …). Un manque de puissance peut rendre un PC instable, c’est un problème assez difficile à diagnostiquer.

Il faut également noter qu’une alimentation de bonne qualité optimise la puissance du courant (PFC) et ne consomme pas plus que ce que le PC lui demande.

Sep 032011
 

Certains DVD Vidéo ne sont pas lisibles sous Ubuntu car ils sont protégés (cryptés).

Pour remédier à cela, il suffit d’ouvrir une Konsole et de taper :

sudo /usr/share/doc/libdvdread3/install-css.sh

Cette commande télécharge et installe la bibliothèque nécessaire pour décrypter et lire les DVD protégés.

Sep 032011
 

Pour tester la rapidité (débit) d’un disque dur, d’une clé USB ou d’une quelconque mémoire flash, voici quelques commandes simples sous linux :

Pour la vitesse en lecture :

On considère que le disque à tester est /dev/sda :

sudo hdparm -t /dev/sda

Cela donne :

/dev/sda: Timing buffered disk reads: 60 MB in 3.00 seconds = 20.00 MB/sec)

Pour la vitesse en écriture :

On considère que le disque à tester est monté en /media/SD_2GO

cd /media/SD_2GO sudo sync;time bash -c "(dd if=/dev/zero of=bf bs=8k count=500000; sync)"

Cela donne :

dd: écriture de `bf': Aucun espace disponible sur le périphérique
251153+0 enregistrements lus
251152+0 enregistrements écrits
2057437184 octets (2,1 GB) copiés, 548,177 seconde, 3,8 MB/s

/!\ attention un fichier « bf » a été créé sur le périphérique pour tester la vitesse d’écriture. Il faut l’effacer car il consomme de l’espace disque pour rien une fois le test terminé.

 

Sep 012011
 

Ou comment gérer avec efficacité des arbres de taille conséquente : http://sqlpro.developpez.com/cours/arborescence/

Un article très intéressant, autant pour la théorie que pour la pratique.

PEAR propose un package DB_NestedSet pour gérer des arbres selon cette méthode : http://pear.php.net/package/DB_NestedSet